‘Je vois des gens qui se donnent du mal pour être des gagnants. Je les vois s’efforcer d’être parfaits, vouloir être des gens importants, vouloir être ce qu’ils ne sont pas. Le vrai drame commence à l’adolescence, parce que, maintenant, non seulement je ne suis pas assez bon pour les autres, mais je ne suis plus assez bon non plus pour moi-même. Le résultat, c’est le rejet de soi. J’essaie de me prouver ma valeur à moi-même, en travaillant dur pour obtenir des ‘A’ à l’école. Je fais des efforts considérables pour être le meilleur en sport, le meilleur aux échecs, le meilleur en tout. D’abord, je fais cela pour essayer d’impressionner mon père, mes frères ; ensuite c’est pour m’impressionner moi-même. A ce moment, je ne suis plus authentique. J’ai perdu mon intégrité, mon authenticité, parce que je ne prends plus de décisions fondées sur ce qui est bon pour moi’.

Don Miguel Ruiz – La voix de la connaissance

Share Button

Laisser un commentaire