L’enfant intérieur est l’enfant qui vit toujours en nous. Il est l’enfant libre originel. C’est la petite fille ou le petit garçon spontané, naturel, joyeux. Il vit l’instant présent. Aucun jugement sur ses comportements ne vient le perturber. Il est dans la pleine confiance en l’amour de ses parents. C’est l’enfant de Vie, gai, rieur et confiant.
Puis cet enfant fait face aux réprimandes, aux manques et frustrations, et devient un enfant blessé. Ses besoins ne sont pas pris en compte. Il ne se sent plus aimé inconditionnellement. Il entre dans la ronde des souffrances.
Se reconnecter à cet enfant aide la prise de conscience des croyances et des peurs qui le maintiennent dans la souffrance. Par cette reconnexion, nous pouvons ressentir – sentir à nouveau- ce qui nous a profondément blessé et nous en libérer. En acceptant de ressentir nos manques d’amour, nous les amenons à la conscience. Une fois vus, ils n’ont plus le même pouvoir. En l’aidant à se réconcilier avec les parties qu’il a reniées, rejetées, trahies ou abandonnées, nous guérissons les blessures les plus profondes de notre enfant intérieur et retrouvons notre unité.

 

Share Button

Laisser un commentaire